Comment réagissez-vous face au stress ?

Quand le réflexe de paralysie par la peur est encore actif…

En situation de stress, avez vous tendance à fuir, à vous battre ou à rester figé?
Notre cerveau est connecté à notre corps
Nous sommes tous tels des pantins,  tout notre corps est relié par des « fils » à notre cerveau : un fil nous relie du cerveau vers l’œil gauche, un autre vers l’œil droit, et encore un autre fil vers l’oreille droite et l’oreille gauche, un fil vers le bras droit et un autre vers la jambe gauche etc. C’est par l’intermédiaire de ce fil que le cerveau envoie des informations au corps ou…pas !
Parfois nos fils sont un peu emmêlés et nos mouvements ne sont pas maîtrisés, ou bien nous n’entendons pas très bien ce qui est dit ou ne voyons pas la situation comme elle est réellement, nous sommes dans la lune…
Et si ce n’était pas de notre faute ? 
Le réflexe de retrait ou RPP, Réflexe de Paralysie par la Peur est le premier réflexe qui permet à l’embryon de réagir face au stress. Soit par un mouvement de retrait rapide, soit par le figement donc l’impossibilité de bouger, soit par la fuite du mental.
Son bon développement aura donc une influence sur notre façon de réagir face au stress dans la vie de tous les jours.
Vous abandonnez facilement ?
Faible tolérance au stress ?
Votre enfant n’aime pas les câlins même s’il en a besoin ?
Phobie de l’école ?
Rituels obsessionnels ?
Vous n’aimez pas les changements et les surprises ?
Tendance à vous isoler socialement ?
Manque de confiance en vous ?
Votre enfant est craintif ou timide et à peur d’être séparé de sa famille ?
Une solution : intégrer ce réflexe !
C’est tout en douceur que nous allons intégrer le réflexe concerné: par la mise en place progressive de mouvements, de jeux, d’exercices. La répétition de certains mouvements précis vont redonner des informations justes au cerveau pour permettre aux « fils » de se mettre à la bonne longueur. Pendant la séance d’une heure, le kinésiologue  réalisera un remodelage, vous participerez à des jeux et vous repartirez avec des exercices à faire à la maison tous les jours pendant 3 semaines.
Lors d’une deuxième séance, nous vérifierons votre réaction face au stress, y a-t-il une évolution ?
 La technique utilisée est l’intégration des réflexes, une approche éducative pour permettre à chacun d’explorer davantage la joie de bouger !
Christelle HUYGHE, kinésiologue
0
  Articles connexes
  • No related posts found.